Imprimer cette page

Capacités "Forces Spéciales" pour l'EH1/67 "Pyrénées"

BA 120 de Cazaux. Mercredi 31 janvier 2018.
Cérémonie officielle pour le retour dans les Forces Spéciales
de l'Escadron d'Hélicoptères (EH 1/67) "Pyrénées".

Présidée par le vice-amiral Laurent Isnard, commandant des Opérations Spéciales, en présence du général Louis Fontant, commandant les Forces Spéciales Air, cette cérémonie a été l'occasion d'officialiser le retour de l'EH 1/67 "Pyrénées" dans les Forces Spéciales, cinq ans après la dissolution de l'Escadrille Spéciale Hélicoptères. Le Général Commandant les Opérations Spéciales (GCOS) a déclaré la pleine capacité opérationnelle de l'Unité, mettant ainsi un terme à une remontée en puissance amorcée il y a trois ans.
L'EH 1/67 "Pyrénées" met en oeuvre des hélicoptères H225M Caracal et intervient dans un très large panel de missions. Quasiment ininterrompu depuis plus de dix ans, son engagement en opérations extérieures lui confère une expertise tactique de tout premier ordre. Les savoir-faire développés dans le cadre des missions de recherche et de sauvetage, que ce soit sur le territoire national ou au combat dans le cadre du contre-terrorisme maritime, représentent également une plus-value opérationnelle unique pour le commandement des opérations spéciales.
Ce spectre opérationnel élargi s'intègre ainsi aux actions commandos et au sein de patrouilles aériennes hétérogènes (hélicoptères d'attaque, drones, avions de chasse, Awacs).
Seule unité des armées françaises à maîtriser le ravitaillement sur hélicoptère, elle sera amenée à jouer un rôle fondamental dans les conflits en ouvrant la possibilité d'interventions héliportées discrètes dans la profondeur et à portée stratégique.

EH1/67 Pyrénées

 

 

 

 


Page précédente : MARGOT DUHALDE
Page suivante : La guerre des intelligences


La troupe de théatre et de danse "les Super Anges" du Bénin