Imprimer cette page

Hommage à un Ancien du "Guyenne" : Georges Duroux

Georges Duroux nous a quittés le 12 septembre 2016 à l'âge de 95 ans après une carrière exemplaire, faisant l'admiration de beaucoup d'entre-nous.

Hommage à un Ancien du "Guyenne" : Georges Duroux

Né le 27 juillet 1921 à Tours. Ancien du "Guyenne", il s’est engagé dans l’Armée de l’Air le 4 avril 1941. Nommé Sergent, il regagne la vie civile le 12 avril 1946.

Les N°s 68 et 70 de notre journal rendaient un hommage appuyé à ce Combattant de la première heure, que nous avons eu l'honneur de compter dans nos rangs. Les N°s 89, 90 et 91, consacraient de longues pages à son glorieux Groupe de Bombardement. On y relevait : « Avec ses 20 Halifax, le Guyenne a réalisé 7640 heures de vol, lancé 5000 tonnes de bombes et perdu la moitié de ses équipages. Le "Guyenne" sera dissout à Mérignac le 1er juillet 1949. »

Le jeudi 17 juin 2014, au Siège de l'AAAG, un émouvant hommage était rendu à Georges Duroux, en présence de nombreuses autorités civiles et militaires. le Président Jacques Bize avait remis officiellement à Georges Duroux, un exemplaire du livre commémorant les 75 ans de l'Armée de l'Air où le "Guyenne" figure en bonne place .

Georges Duroux, qui ne "courait pas après la médaille" était, notamment, titulaire de la croix du combattant et de la croix du combattant volontaire. Merci Monsieur Duroux.

« J’ai 88 ans et la voix de mes camarades qui restent ne sera jamais entendue… on dirait que l’on a honte de nos deux ans de bombardements qui ont permis de gagner cette guerre en rasant la puissance des usines et des transports allemands. Seule notre conscience d’avoir voulu faire notre devoir nous redonne la fierté d’avoir aimé notre Pays »

Avril 2009, Georges Duroux

 



La troupe de théatre et de danse "les Super Anges" du Bénin