Imprimer cette page

Le mot du Président

Armées : a-t-on touché le fond ?

A-t-on touché le fond ? Peut-on encore aller en-deçà dans la diminution du budget pour assurer des missions de plus en plus lourdes sans surexposer nos troupes et, d'autre part, exercer les nouvelles charges de maintien de l'ordre pour lesquelles l'efficacité pose question au regard des dépenses en ressources humaines, matérielles et budgétaires : l'Armée n'avait pas assuré ce type de mission depuis la bataille d'Alger en 1957. Est-elle formée pour cela, notamment dans les conditions où  elle est employée en métropole ?

Lorsqu'on touche le fond, on ne peut que rebondir ! Oui. Mais le ressort ne peut être actionné que par les technocrates qui, jusqu'ici, ont décidé "hors sol". Souhaitons qu'à l'avenir ils fassent preuve de plus de clairvoyance en faisant appel au "Terrain". C’est indispensable ! Car, sous prétexte d'économies, (qui restent à démontrer) ces dernières décennies ont vu s'appliquer des décisions de modifications de structures (Bases de Défense...) qui s'avèrent destructrices en matière de cohésion et qui ont conduit à créer des commandements manchots, au plan logistique notamment. C'est un comble !

Il semblerait que l'on en prenne conscience. Il faut souligner la volonté du général Mercier, ancien chef de l'Etat-major de l'Armée de l'Air, de recréer les Escadres avec le couple "pilote-mécano" sous le même étendard. Un retour vers l'efficacité des moyens, la cohésion et l'esprit de corps.

Comment est perçu l'esprit de Défense dans la Nation ? Il semblerait que là-aussi nous ayons touché le fond. Mais, malgré le militarisme à la sauce médiatique relayé par les vedettes du "star-système", beaucoup de jeunes aujourd'hui, devant la montée des "anti France", prennent conscience des effroyables dangers qui guettent notre culture et donc notre Nation.

Ainsi, le 3 décembre dernier, sur le pont Alexandre III, les honneurs ont été rendus au sergent-chef Alexis Guarato, tué en opération au Mali. Sous la haie de nombreux drapeaux, deux cents personnes dont de nombreux élus, ceints de l'écharpe tricolore, s'étaient réunies. Certes cela n'avait pas l'ampleur des foules Canadiennes ou Américaines, « Mais, il y a quelques années, le rassemblement lui-même était inenvisageable » témoigne un gradé.

Un sondage IFOP indique que 80% des Français sont pour le rétablissement du service militaire et l’on constate ici ou là un besoin d’enracinement passant par "le fait militaire". Ainsi, M6 a diffusé une téléréalité le 16 février dernier à 20h50. L'émission a réuni 3,8 millions de téléspectateurs, succès confirmé pour les épisodes successifs de "Garde à vous !" Les commentaires des "jeunes" sont éloquents, parmi lesquels : « Ravi d’avoir participé à une émission qui défend des valeurs comme l’entraide, le courage, le dépassement de soi, l’individu s’efface… Découvrir  et défendre les symboles et les valeurs de notre République… Porter l’uniforme serait une fierté…»

Au niveau national aussi, souhaitons le rebond qui semble poindre !

Jacques Bize

 Télécharger le Bulletin n°93

Bulletin d'inscription Repas BASQUE

Information dernières minutes pré-inscription Voyage Canaries


Page précédente : On s'est bougé !
Page suivante : L'Escadron de Chasse 2/8 Nice


La troupe de théatre et de danse "les Super Anges" du Bénin
L'Esprit Déco décorations événementielle mariage et vitrines sur le Bassin d'Arcachon
Danse Africaine sur le bassin d'Arcachon transcendance-gujan
Katie Boschetti et la cuisine bio et énergétique - L'art de l'équilibre en cuisine