Imprimer cette page

Le mot du Président

SOIXANTE-DIX

Soixante-dix ans viennent de résonner pour rappeler à notre mémoire le défi lancé par un homme seul, face à une majorité de défaitistes civils et militaires. Mais que s'était-il donc passé pour engendrer une telle défaite dans la honteuse débâcle d'un peuple rendu incapable de tenir tête à l'envahisseur ? Ne comptez pas sur nos médias pour en connaître. Pour eux, l'histoire de la deuxième guerre mondiale ne commence qu'en 1939. Parler essentiellement du général de Gaulle, c'est éviter d'informer la jeunesse de ce qui s'est passé avant !

Mais méconnaître son passé, c'est hélas être condamné à le revivre.

Soixante-dix, c'est aussi, vous l'aurez peut-être remarqué, le soixante-dixième numéro de notre journal, plus vivant que son âge pourrait le laisser penser, car il "travaille' pour notre Amicale qui, elle, n'a que dix-huit ans : le bel âge !

Dix-huit ans ! Presqu'une génération ! Pérennité assurée par le ciment de nos institutions : amitié, solidarité, convivialité et tolérance.

La position excentrée de notre Siège, par rapport au Département, nous a conduit depuis des années à rechercher un local vers Bordeaux. C'est grâce au Colonel Guillemin, commandant la BA 106, que nous pouvons aujourd'hui ouvrir notre Antenne à proximité de la Base et renforcer ainsi la pérennité de notre Amicale.

Les intéressés trouveront ci-jointe une lettre à leur intention.

Nous comptons sur vous pour que vive notre Antenne. Bonnes vacances à tous.

Jacques Bize

Télécharger le bulletin au format pdf (2,4Mo)

Hommage à Georges Duroux !

Au siège de l'AAAG, le jeudi 17 juin, un émouvant hommage a été rendu à Georges Duroux, combattant de la première heure dans les Forces Françaises Libres du Général de Gaulle. Sympathique cérémonie où l'on notait la présence de Monsieur Jean-Jacques Eroles, Maire de La Teste de Buch, du Colonel Jean-Pascal Breton, Commandant la Base Aèrienne 120 de Cazaux, accompagné d'une importante délégation de la Base, ainsi que de Jean-Claude Vergneres, Adjoint aux Sports et correspondant Défense.

Ainsi , le Président Jacques Bize a remis officiellement à Georges Duroux, un exemplaire du livre commémorant les 75 ans de l'Armée de l'Air où figure en bonne place le "Guyenne", Groupe de Bombardement, qui a payé un très lourd tribu au cours des opérations sur l'Allemagne. C'est dans ce Groupe qu'en toute modestie et simplicité, le Sergent Duroux a servi la France pour que ,nous, nous vivions aujourd'hui libre et indépendant.

Le sergent mitrailleur Duroux


Page précédente : Festivité à venir
Page suivante : Un incroyable destin


La troupe de théatre et de danse "les Super Anges" du Bénin
L'Esprit Déco décorations événementielle mariage et vitrines sur le Bassin d'Arcachon
Danse Africaine sur le bassin d'Arcachon transcendance-gujan
Katie Boschetti et la cuisine bio et énergétique - L'art de l'équilibre en cuisine