Imprimer cette page

Le mot du Président

Bulletin n°101 de l'AAAG

Service National Universel (SNU)

Dans notre Pays, un certain nombre de jeunes gens, et heureusement, connaissent leurs droits, etrespectent les devoirs qui incombent à chaque citoyen. Conscients des valeurs que nous portons,ils sont prêts à les défendre. Or, s'il n'est pas question d'en faire des soldats opérationnels en si peu de temps, que peut donc leur apporter de plus un SNU qui ne sera pour eux, juste que trop long ?
Pour les autres, qui semblent être hélas, assez nombreux, n'est-il pas trop tard pour tenter de transformer en quelques mois l'esprit de ces adultes élevés et éduqués jusque là dans un antimilitarisme primaire et dans la haine de l'Histoire de notre Nation ? Il faut appeler un chat, un chat. Le militaire est dénigré et moqué depuis fort longtemps. J'ai connu un pilote qui, dans les années 60, disait à sa fille « Si on te demande ce que fait ton père, tu répondras : maçon ». Aujourd'hui encore, les médias répètent à l'envi que Nordahl Lelandais est un ancien militaire, omettant de préciser « réformé pour psychisme de niveau 4 (P4) en 2007 pour comportement incompatible avec le métier militaire ». Pour ces jeunes donc, le militaire serait avant tout un personnage sanguinaire à très faible QI, tout juste bon à obéir aux ordres. Or, le moins que l'on puisse dire, c'est que jusque là, le brouet servi quotidiennement à ces générations ne s'appuyait pas sur la discipline. Par ailleurs, à l'amour de notre Nation libre et démocratique, sans laquelle il est illusoire d'obtenir la cohésion du peuple qui la forme, a été substituée une sauce uniquement à charge : colonisation, collaboration, esclavage…, aux résultats, on le constate, plus que négatifs.
Toutes pensées politico-philosophiques sont à priori respectables. Mais leurs auteurs devraient en être tenus pour responsables, dès lors qu'ils entraînent des générations dans telle ou telle direction. Nous sommes donc aujourd'hui conduits à nous demander comment reconstruire la maison France. Je ne crois pas personnellement que le SNU, quelles qu'en soient les formes retenues, en soit la solution.
Le bon outil de reconstruction de la collectivité et de la socialisation des jeunes Français, on l'a répété moult fois ici, aurait dû relever depuis des décennies, d'une autre politique en matière de responsabilité parentale et d'éducation. J'entendais un matin à la radio une dame qui se déclarait doctement compétente en tant que membre de la commission d'étude pour la mise en oeuvre du SNU car elle avait fait sciences-po. Je pense que les autorités militaires ne manqueront pas de faire appel à sa compétence pour qu'elle participe à l'encadrement de ces "jeunes" sur le terrain !
Si la ministre des Armées connaît la situation de délabrement de l’Armée Française (matériels, infrastructure et le déjà très alarmant manque d'effectifs), elle devrait, me semble-t-il, avoir intégré le fait que ce projet ne pourra pas être porté en l'état par les armées et que la priorité de la Défense devrait d'abord se consacrer à sa remontée en puissance pour remettre notre pays à la hauteur des enjeux. Si le SNU est cependant mis en oeuvre, combien de cadres seront nécessaires pour former formateurs et personnels d'encadrement ? (les pauvres..., "mef" la bavure !). 800 000 personnes par an à équiper et à loger dans une infrastructure d'accueil quasi inexistante car détruite, ou, dans le meilleur des cas, à rénover et à rééquiper. Au global, quel en serait le coût réel et pour quels résultats ?
Pour votre réflexion : l’effort de Défense va être porté à 2% du PIB en 2025 (hors pensions) soit un retour au niveau de 1996, il y a 23 ans, mais sans intégrer l'inflation ! Les Anglais, n’ont jamais été en dessous et l'Américain dépense 2,5 fois plus pour sa Défense que le Français.
Très chaleureux remerciements et félicitations à nos militaires pour le travail accompli dans de telles conditions, ainsi qu'à nos sportifs Douaniers et Militaires sans lesquels, nous n'aurions eu que 4  médailles aux J.O. d'hiver en Corée du Sud. ON ne vous l'avait pas dit ?

Jean Boulade

Télécharger le Bulletin n°101

Bulletin d'inscription pour la grillade du samedi 9 juin 2018


Page précédente : Antenne Mérignac
Page suivante : Colonel Arnaud Beltrame


La troupe de théatre et de danse "les Super Anges" du Bénin